LE THEATRE DU KRONOPE

Le Théâtre du Kronope est une compagnie professionnelle créée en 1983. Ses créations révèlent un univers baroque où le masque de théâtre permet de mettre en résonance le mot et le corps de l’acteur. Des spectacles en forme de tableaux musicaux dansés, burlesques ou poétiques, décapants parfois, qui mettent en jeu les grands mythes sociaux de notre ère. Depuis plus de 30 ans, le travail du Kronope repose sur l’impérative nécessité de rendre la culture accessible à tous.

SOUTENEZ LE KRONOPE GRÂCE AU FINANCEMENT PARTICIPATIF

Si vous souhaitez nous soutenir et contribuer au travail de notre compagnie, vous pouvez dorénavant effectuer un don sur le site Helloasso ! 
Cliquez sur le bouton ci-dessous.

EVENEMENTS

Les Misérables

Le 7 avril à 20h30

Espace des Arts LE PRADET

 


Créer Les Misérables, c’est faire le portrait d’une époque, d’un milieu social, humain et cruel tout en défendant un théâtre populaire.
C’est rendre l’aura d’un grand texte classique tout en gardant l’esthétique baroque et masquée qui fait la marque de fabrique du Kronope, et dont le grain de folie ne sert qu’à souligner le tragique du propos.
Sur fond de crise, de trouble social, le désarroi populaire est grandissant, la misère semble se propager comme une épidémie au milieu de la lutte des classes. Une misère matérielle, psychologique, visible ou bien cachée, que la société exclut ou entretient... l’œuvre de Victor Hugo n’a pas vieilli et l’envie de souligner l’intemporalité de son propos est apparue comme une évidence.
Montrer le mal, la beauté, la sensibilité, la révolte douloureuse, l’hypocrisie, l’amour... le parti-pris de Guy Simon est de mettre le spectacle sous le coup d’une tension émotionnelle renforcée par la musique et les jeux de lumière, où les éclats de rires croisent le silence.
Dans les ruelles sombres et mystérieuses de Paris, 6 comédiens, à la fois acrobates et danseurs, se partagent une cinquantaine de rôles. Du grand bourgeois au peuple asservi, entre réalisme et imaginaire, ils jonglent avec les personnages, les corps et l’émotion, au service d’une œuvre foisonnante.

 

 

 

 

 

Les Fourberies de Scapin

 

Le 11 avril à 19h30

L'auditorium de SEYNOD

 


Un des paris lorsqu'on s'attaque aux Fourberies de Scapin est de redécouvrir toute la modernité du texte de Molière. Le parti pris de Guy Simon est de retrouver la dimension ubuesque et corrosive du personnage de Scapin, de lui redonner son souffle jubilatoire.

Sur scène, une tornade délirante où comédiens et acrobates se croisent, s'entrecroisent, tricotent et tissent l'espace au gré d'un Scapin qui se dédouble. Ce personnage tient la pièce ; ses mots et son corps en sont l'architecture. J'ai donc choisi l'ossature double d'un Scapin acrobate, clown superbe et grotesque, à la fois loufoque et insaisissable pour irradier et innerver la pièce de sa présence virevoltante et de ses répliques acerbes.

L'ironie mordante et la verdeur du langage de Molière permettent de privilégier la dynamique des corps sur scène, de faire danser les mots tout en décortiquant l'âme humaine.

  

   

RESIDENCE

Collège La Salle - ANNECY-LE-VIEUX (74)

Deuxième édition

 

Dans le cadre d'un projet de résidence d'artistes soutenu par le Conseil Général de Haute Savoie, la compagnie sera très présente au sein du Collège La Salle et sur le territoire d'Annecy-le-Vieux tout au long de la saison.

Ce projet de résidence théâtrale est un vecteur de travail en équipe, d’ouverture sensible au monde et aux autres.
Pour l’équipe enseignante, c’est un formidable moyen d’innover dans ses approches pédagogiques avec des perspectives de travail participatif et collaboratif, de rechercher des apprentissages différents.

 

 

 

Retrouvez le détail du projet en cliquant sur le lien



 

 

FESTIVAL d'AVIGNON 2017

Don Quichotte


 

 

 

Dans une période de contestation sociale, politique et économique, le Kronope s'empare de la dimension idéaliste et utopique de l'oeuvre de Cervantés. Des moulins qui sont autant de géants, une auberge qui devient un château enchanté, une prostituée prise pour une courtisane, une simple paysanne devenue dulcinée, des troupeaux de moutons comme deux armées se faisant face ... 

Adapter Don Quichotte, c'est transposer l'imagination sans limite d'un homme à l'espace clos d'une scène de théâtre. Le duo du célèbre chevalier errant et de son écuyer se transforme en quintet comique, une famille au complet. Tous s'unissent pour faire vivre le rêve du patriarche " Don Quichotte de la Manche ".



 

PROCHAINE CREATION

GERMINAL

Dans cette adaptation du célèbre roman d’Émile Zola, la Compagnie du Kronope nous démontre la modernité de l’œuvre : de la lutte des classes à la misère grandissante qui mènent à un réveil populaire, tout entre en résonance avec notre réalité.

Étienne Lantier est un jeune chômeur embauché aux mines de Montsou qui rêve d'une société plus juste et égalitaire. Lié à une famille de mineurs, les Maheu, Étienne tombe amoureux de leur fille Catherine, maîtresse du brutal Chaval mais aussi attirée par le jeune homme.

Révolté par les conditions de vie des mineurs et par la baisse des salaires, le jeune homme entraîne les mineurs dans une grève. L'armée intervient lorsque les grévistes affamés se déchaînent, poussant les mineurs à reprendre le travail. De rage, l'un des ouvriers sabote la mine, la faisant s'effondrer. Entre les nombreux hommes tués, se confrontent le triangle amoureux Étienne, Catherine et Chaval …

Étienne partira finalement pour Paris, gardant l'espoir que la force ouvrière viendra à bout de l'injustice.

Cette fresque humaine composée d'une centaine de personnages sera interprétée par 7 comédiens seulement, prenant tour à tour les atours des divers êtres qui tissent Germinal.

Transposer ce roman au théâtre, c'est utiliser une vision poétique et épique, agrémentée de métaphores pour aller vers un théâtre fantastique, porté par une imagination créatrice. C'est aussi trouver des moyens scéniques et scénographiques pour voyager à travers des lieux opposés. Et faire entendre les voix montantes des mineurs, des êtres humains enfermés dans l'injustice sociale mais portés vers l'espoir et la bataille d'une vie meilleure.

Découvrez nos créations à travers notre galerie photo.

N'hésitez pas à nous contacter pour plus d'informations.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© THEATRE DU KRONOPE